Mon plus gros regret de débutant

21 juin 2020

Apprendre, mais aussi partager.
Apprendre, mais aussi partager.

Mon plus gros regret de l’époque où j’étais débutant, c’est de ne pas avoir partagé avec le Monde ce que j’apprenais.


Je viens d’une culture où il est presque un crime de dire que tu connais alors que tu es encore débutant. Les gens critiqueront ad infinitum la moindre de tes erreurs.

Alors ce que j’ai fait en bon membre de cette culture, c’était de garder pour moi-même les choses que j’apprenais. Malgré que je voyais d’autres partager ces mêmes choses, je ne me sentais pas légitime de le faire.

Même en étant expert, j’avais du mal à dire en public « voici ce que je viens d’apprendre de nouveau », parce que j’avais peur que des gens se lèvent pour me rappeler que ce que j’avais appris n’était pas encore complet.

Mon plus gros regret de débutant c’est de ne pas avoir partagé ce que j’apprenais. Alors que des personnes, encore plus débutantes, le faisaient sous d’autres cieux et en tiraient tous les bénéfices.

L’un des conseils les plus importants que je donnerais à toi débutant aujourd’hui, c’est de partager ce que tu apprends de nouveau. Il y en aura beaucoup qui te rappelleront que tu ne connais pas encore assez. Mais il y en aura encore plus qui gagneront de tes partages.

Si apprendre de nouvelles choses double les opportunités, partager les décuple.